Développer la globalisation des échanges

La globalisation des échanges n'est plus réservé aux multinationales. Grâce à l'arrivée sur le marché d'outils standard, les réseaux d'information étant devenu stratégique, les logiques réticulées de l'économie immatériel se généralise. Le poids de l'information et de son traitement est devenu fondamental.
Environ 10 millions de travailleurs mobile ou télétravailleur, en Europe vers la fin du siècle, près de 25 millions aux États-Unis à cette même date. La montée en puissance de la mobilité dans les entreprises est inéluctable. Les deux principaux outils de communication professionnelle, le téléphone cellulaire est le micro ordinateur portable, suivent une ascension parallèle.

«
»